L’hébergement des personnes en demande d’asile

L’hébergement des personnes en demande d’asile

 

La procédure d’instruction des demandes d’asile en France compte 2 étapes.

  1. Les demandes d’asile sont instruites par l’Office Français de Protection des Réfugiés et des Apatrides (OFPRAOffice français de protection des réfugiés et apatrides) qui peut soit accorder le statut de réfugié ou le bénéfice de la protection subsidiaire, soit rejeter ces demandes.
  2. Dans le cas d’un refus, les demandeurs d’asile disposent d’un mois pour déposer un recours auprès de la Cour Nationale du Droit d’Asile (CNDA).

L’État a mis en place un dispositif national d’accueil (DNA) spécialement dédié aux demandeurs d’asile et dont font partie les Centres d'accueil de demandeurs d'asile (CADA).

Ces CADA sont des foyers ou dispositifs hôteliers qui hébergent les demandeurs d’asile durant le temps d’examen de leur demande. Ils accompagnent également les demandeurs d’asile dans leur démarche administrative, et de scolarisation des enfants, mais encore dans leur parcours de santé et social. En cas d’urgence, si un demandeur d’asile ne peut bénéficier des places normalement prévues en CADA, les Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale) de Meuse sont en charge de son hébergement.