Gens du voyage

 
 

Accueil des gens du voyage

Faute d’emplacements adéquats, le stationnement sauvage des gens du voyage est souvent la règle. Aussi une loi spécifique a été votée en 2000 pour pallier ces difficultés.

Cette loi n °2000-614 du 5 juillet 2000  relative à l’accueil et à l’habitat des gens du voyage a un double objectif :
 d’une part assurer la libre circulation des biens et des personnes et répondre à l’aspiration des gens du voyage itinérants à séjourner dans des lieux d’accueil dans des conditions décentes,
 d’autre part, répondre au souci légitime des élus locaux d’éviter des stationnements illicites qui occasionnent des difficultés de coexistence avec leurs administrés.

Le schéma départemental est le pivot du dispositif. Il prévoit les secteurs géographiques d’implantation des aires permanentes d’accueil. Il incite à la localisation "d’aires de grand passage" dans des secteurs définis. Il détermine les emplacements pouvant être occupés temporairement à l’occasion de grands rassemblements traditionnels ou occasionnels.

  Le schéma d’accueil des gens du voyage en Meuse

 La commission consultative des gens du voyage du 19 novembre 2013 a validé la publication d’un guide concernant les aires d’accueil des gens du voyage sur le territoire meusien

  Le guide des aires d’accueil des gens du voyage