Actualités

Portrait de Jacqueline Bâcle, 64 ans, bénévole à la Mission Locale du Nord Meusien à Verdun

 
 
Portrait de Jacqueline Bâcle, 64 ans, bénévole à la Mission Locale du Nord Meusien à Verdun

Jacqueline Bâcle, 64 ans accompagne bénévolement les jeunes inscrits à la Mission Locale du Nord Meusien dans le cadre du dispositif « parrainage ».
Le parrainage s’inscrit en appui des politiques publiques d’insertion professionnelle et de lutte contre les discriminations. Le dispositif se fonde sur une démarche solidaire et citoyenne qui fait appel au bénévolat.

 « Un peuple qui ne croit pas en ses jeunes, c’est un peuple qui se meurt ». Voilà la philosophie de Jacqueline Bâcle, bénévole à la Mission Locale du Nord Meusien depuis 8 ans. Retraitée de l’Education nationale, Jacqueline a souhaité mettre ses compétences à disposition d’une cause et s’est naturellement tournée vers la Mission Locale du Nord Meusien pour y être marraine. Ses valeurs la poussent à rendre service.

Du temps à la retraite, elle en a : « certains disent qu’ils n’ont pas de temps libre ! Moi oui et je le revendique… » et elle le met à profit en accompagnant les jeunes de 16 à 25 ans à la recherche d’un emploi.

Ce soutien porte sur différents domaines et vise à favoriser l’accès des jeunes à l’emploi, en leur permettant de bénéficier d’appuis dans leur parcours tels que la rédaction d’un cv ou d’une lettre de motivation mais aussi de remise à niveau ou tout simplement de réconfort moral.

Pour certains jeunes, le dispositif parrainage facilite l’accès, l’intégration et le maintien dans l’emploi. Le parrain met à disposition des jeunes parrainés son expérience, sa connaissance du secteur, des métiers et des besoins des entreprises. « J’ai récemment accompagné une jeune fille dans ses démarches de recherche d’emploi et nous avons franchi ensemble la porte des agences intérim ».

Avec les autres parrains de la Mission Locale, elle cherche des solutions. Sa motivation ? mettre au service des autres des compétences et des savoirs acquis dans sa vie professionnelle mais aussi faire profiter de son expérience. « Le bénévolat me permet de garder un pied dans la réalité ! ».

« Etre bénévole c’est le plaisir de partager, un sentiment d’utilité et l’envie d’être avec les autres. Mais ce n’est pas toujours facile ! Il faut être patient, avoir une certaine sensibilité à la difficulté, avoir une connaissance du terrain et indéniablement maîtriser certains outils ! »

Quand on lui pose la question de l’avenir du bénévolat, Jacqueline répond : « Je ne sais pas mais j’aimerais qu’il y en ait plus ! Etre bénévole c’est bon pour la santé ! »