Actualités

Pollution atmosphérique : déclenchement de la procédure d'alerte

 
 
Pollution atmosphérique : déclenchement de la procédure d'alerte

 

MAJ du 26 janvier 2017 :

A partir de ce jour, la procédure d’alerte aux particules fines est levée par ATMO Lorraine. L’arrêté préfectoral pris le 23 janvier 2017 par la Préfète de la Meuse n’est plus en vigueur.


MAJ du 23 janvier 2017 :

La Lorraine est touchée par un épisode de pollution aux particules fines (PM10). Aujourd'hui, lundi 23 janvier 2017, a été déclenché le seuil d’alerte sur persistance pour la Meuse à 50 μg/m3 sur 24h durant 2 jours consécutifs

Selon ATMO Grand Est, les conditions météorologiques peu propices à la dispersion des polluants déjà présents, combinées à des émissions élevées, conduisent à une stagnation des niveaux de particules PM10 sur le département.

C’est dans ce cadre que Muriel NGUYEN, Préfète de la Meuse, a pris un arrêté instaurant les mesures suivantes qui entreront en vigueur dans l’ensemble du département à partir de demain, mardi 24 janvier 2017 :

  •  le brûlage des déchets verts à l’air libre est interdit et suspension des éventuelles dérogations pour raisons phytosanitaires ou agronomiques ;
  •  l’écobuage, le brûlage des résidus agricoles et des déchets forestiers sont interdits, sauf raison de sécurité ;
  •  les exploitants des installations classées soumises à autorisation s’assureront du bon fonctionnement des dispositifs de filtration et mettent en œuvre le cas échéant les mesures prévues dans leur arrêté d’exploitation ;
  •  les travaux générateurs de poussières comme les chantiers de démolition ou autres du même type ne peuvent être réalisés que si un arrosage ou autre procédé permettant l’abatage des poussières est mis simultanément en œuvre ;
  •  les feux d’artifice sont interdits ;
  •  l’utilisation du bois et ses dérivés comme chauffage d’appoint ou d’agrément dans tous les logements, dès lors qu’il n’est pas une source indispensable ou exclusive de chauffage est interdite ;
  •  la vitesse maximale autorisée sur les axes autoroutiers et chaussées à voie séparées est abaissée de 20 km/h , sans descendre en-dessous de 70 km/h, pour toutes les catégories d’usagers dans les deux sens de circulation.

> Arrêté préfectoral du 23 janvier 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,53 Mb

Les véhicules des forces de l’ordre et de sécurité civile, des services d’incendie et de secours et d’urgence médicale (SMUR-ATSU) ne sont pas soumis à la réduction de vitesse.

Recommandations sanitaires à destination de la population :

La population générale est invitée à réduire les activités physiques et sportives intenses.

En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations), prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin.

Conseils aux populations vulnérables (Femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardio-vasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques) ou populations sensibles (Personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple: personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux) :

- Limitez les déplacements sur les grands axes routiers et a leurs abords, aux périodes de pointe

- Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’a l’intérieur

- Reportez les activités qui demandent le plus d’efforts

En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations) :

- Prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin ou contactez la permanence sanitaire locale

- Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’efforts

- Prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant

Toutes les informations sur : www.air-lorraine.org/

Retrouvez le dossier de presse ATMO Grand Est