Actualités

Pollution atmosphérique Ozone : déclenchement de la procédure d'alerte

 
 
Pollution atmosphérique Ozone : déclenchement de la procédure d'alerte

MàJ le 23/06/2017 : la procédure d'alerte et les mesures d'urgence sont levées

A compter du jeudi 22 juin 2017, le département de la Meuse est placé en procédure d’alerte par ATMO Grand Est pour un épisode de pollution de l’air à l’Ozone.

Dans ce cadre, un arrêté préfectoral instaure les mesures suivantes :

- sur les axes autoroutiers et sur les routes à chaussées séparées, la vitesse maximale autorisée est abaissée de 20 km/h sans descendre en dessous-de 70 km/h

(sauf pour les véhicules des forces de l’ordre et de sécurité civile, des services d’incendie et de secours et les véhicules d’urgence médicale SMURService médical d'urgence et de réanimation-ATSU)

- les sites responsables localement des émissions les plus importantes mettent en œuvre les dispositions prévues dans leur arrêté d'autorisation Installation Classée pour la Protection de l’Environnement en cas d'alerte à la pollution de niveau 1;

Les présentes mesures entreront en vigueur dans l’ensemble du département à partir de demain, jeudi 22 juin 2017 6h00. Elles seront levées dès que la procédure d’alerte prendra fin.

> Arrêté préfectoral du 21 juin 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,34 Mb

Messages sanitaires de l’Agence Régionale de Santé pour l’Ozone :

Population générale

- Réduisez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air. Les activités physiques et sportives intenses à l’extérieur peuvent être maintenues. En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations), prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin.

Populations sensibles (Femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques et personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics)

- Évitez les sorties durant l’après-midi

 - Évitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions sportives) en plein aire ; celles peu intenses à l’intérieur peuvent être maintenues

- Reportez les activités qui demandent le plus d’effort.

- En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations), prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecins

- Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort

- Prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant

> Communiqué de presse ATMO Grand Est du 21 juin - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,90 Mb