Actualités

Pendant les fêtes, « Quand on tient à quelqu'un, on le retient »

 
 
Pendant les fêtes, « Quand on tient à quelqu'un, on le retient »

En décembre 2017, pour la troisième année consécutive, 43 animateurs vedettes de télévision et radio s’unissent pour dispenser des messages de prudence sur les routes, en cette période festive.
En martelant que « Quand on tient à quelqu’un, on le retient », ils s’engagent pour la sécurité routière et sensibilisent les Français aux risques de l’alcool au volant.
En 2016, l’alcool était, en effet, en cause dans près d’1/3 des accidents mortels faisant plus de 1 000 morts, près de 3 500 hospitalisations et de trop nombreuses familles brisées.

LES CHIFFRES DE L’ALCOOL AU VOLANT*

En 2016, l’alcool est en cause dans près d’1/3 des accidents mortels, faisant plus de 1 000 morts et près de 3 500 hospitalisations. 

• Une personne qui a bu a 8,5 fois plus de risque d’être responsable d’un accident mortel.
• L’alcoolémie délictuelle (supérieure ou égale à 0,8 g/l de sang) est en hausse de + 2,2 % en 2016. 

L’ACCIDENT-TYPE IMPLIQUANT DE L’ALCOOL...
 a lieu la nuit : 2 accidents mortels sur 3, 
• le week-end : 59% des accidents mortels,
• sur une route secondaire hors agglomération : 2 accidents mortels sur 3, 
• est causé par un homme : 9 conducteurs alcoolisés sur 10 impliqués dans un accident mortel sont des hommes,
• touche les jeunes : 1/4 des tués a entre 18 et 24 ans.


 
 

A lire également :