Actualités

L’apprentissage : une solution d’avenir pour les jeunes et pour les entreprises

 
 
L’apprentissage : une solution d’avenir pour les jeunes et pour les entreprises

 

Par méconnaissance, l’apprentissage est souvent associé aux métiers manuels et aux études courtes, alors qu’il se développe aujourd’hui dans tous les secteurs et permet d’obtenir des diplômes qui vont du CAP à Bac +5.

Que vous soyez chef d’entreprise ou que vous cherchiez votre futur métier, l’apprentissage est peut-être la solution pour votre avenir. Tour d’horizon des bonnes raisons de choisir cette voie de formation qui gagne à être encore mieux connue.

 L’apprentissage pour s’assurer un avenir professionnel

Une formation solide en Centre de Formation d’Apprentis, qui permet d’apprendre les fondamentaux théoriques et pratiques de son métier.

Une formation pratique en entreprise où l’on bénéficie des conseils et de l’accompagnement de professionnels aguerris. C’est aussi la possibilité de justifier d’une expérience professionnelle dès la fin de ses études et d’augmenter ses chances de trouver un emploi : sept mois après la fin de leur formation, 60% des apprentis sont en CDI !

Un vrai salaire (entre 25 et 78 % du SMIC) qui permet de commencer à être financièrement indépendant avant même d’avoir terminé sa formation initiale. C’est aussi un gage d’autonomie offrant un meilleur accès au logement et au crédit bancaire.

Un vrai statut qui permet de bénéficier d’une carte étudiant et de ses avantages (cinéma, transports...).

 Pour les entreprises : l’apprentissage, un pari d’avenir

Un salarié qui progresse quotidiennement et qui après une période de formation en début d’apprentissage pourra être rapidement opérationnel dans l’entreprise.

Un futur collaborateur, qui sera formé à la culture et aux méthodes de travail de l’entreprise. En formant un apprenti, l’employeur s’as-sure de pouvoir recruter, en fin d’apprentissage, un salarié dont il connaît la qualité. C’est aussi une solution pour préparer la transmission de son entreprise.

Des aides à l’embauche : prime à l’apprentissage, exonérations de cotisations sociales, crédits d’impôts, etc.

 Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Ministère du Travail : apprentissage.gouv.fr